• Emilie BELLANGER

A comme Aïeul·e, Aïeux, Ancêtres et Ascendants !

Le #challengeAZ débute aujourd'hui 1er novembre 2020. Découvrez vite ma version de la lettre A.



Lorsqu’on débute en généalogie, il est aisé de se perdre dans le vocabulaire de cette science humaine passionnante…


Le terme « aïeul·e » au singulier désigne notre grand-père ou notre grand-mère. Quant au terme « aïeux », même s’il nomme nos grands-parents, il englobe surtout l’ensemble de nos ancêtres. On nomme également l’ensemble de nos ancêtres : « ascendants ». Ainsi vous l’aurez compris, les aïeux, ancêtres et ascendants désignent ceux dont nous descendons en ligne directe.


Lorsqu’on débute en généalogie, l’objectif est généralement d’établir notre ascendance. Afin de réaliser cette prouesse, la recherche débute de nous-même (personne « racine » ou « de cujus ») et remonte de génération en génération vers le passé.


On est alors face à un choix : établir notre ascendance unilinéaire ou multilinéaire !


L’ascendance unilinéaire remonte une seule branche familiale. En général, on choisit notre branche paternelle nommée ascendance patrilinéaire ou branche agnatique car c’est la branche patronymique autrement dit celle qui porte notre nom de naissance. On remonte alors de père en fils depuis nous-même. Cependant, la branche maternelle nommée quant à elle ascendance matrilinéaire ou branche cognatique est tout aussi intéressante à étudier. A nous de choisir !


Pour ceux qui comme moi n’aime pas choisir et veulent tout savoir sans laisser personne de côté, le choix d’établir l’ascendance multilinéaire est une évidence. C’est ce qu’on nomme « arbre généalogique ». On remonte alors toutes nos branches confondues jusqu’à épuisement des informations disponibles. Dans ce cas, vous rencontrerez également la notion de généalogie par quartier. Un quartier représente alors un ancêtre. Par exemple à la 3ème génération les 4 quartiers sont les 4 grands-parents (aïeux).


Avant de débuter vos recherches, je vous conseille de définir un cadre. Ce cadre vous permettra de ne pas partir dans tous les sens (je sais c’est tentant !) et de rester fidèle à votre objectif. Il vaut mieux commencer petit et élargir votre champ de recherche lorsque vous aurez acquis une aisance dans la recherche de vos aïeux.

Vous souhaitez réaliser votre arbre généalogique jusqu'à épuisement des ressources ? Très bien ! Fixez-vous des objectifs de recherches génération par génération, vous y verrez plus clair et serez fier de vos avancées. Ainsi, vous ne vous découragerez pas !


Et n’oubliez pas nos aïeux ne sont pas que des noms et des dates juxtaposés, ils ont aussi une histoire à raconter. N’hésitez pas à approfondir vos recherches au-delà de l’Etat-Civil.


Je vous souhaite à tous de belles recherches généalogiques et un voyage dans le temps inoubliable !


À demain pour la lettre B !

201 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout