• Emilie BELLANGER

C comme Collatéraux et alliés



Au matin du troisième jour du #ChallengeAZ, je souhaite vous parlez des collatéraux et alliés.


En généalogie, nous appelons collatéraux les individus avec lesquels nous avons un lien de sang mais qui ne font pas partie de notre lignée directe. En clair, il s’agit de nos frères et sœurs, nos neveux et nièces, nos cousin·e·s et bien sûr ceux de nos ancêtres. Leurs frères et sœurs deviennent nos oncles et tantes, leurs neveux et nièces deviennent nos cousin·e·s et leurs cousin·e·s sont aussi les nôtres à un autre degré.


Quant aux alliés, ce sont les individus auxquels nous sommes liés sans qu’il y ait de lien de sang. Vulgairement, nous pourrions dire que ce sont les « rapportés ». On devient allié par le mariage. Du temps où les mariages d’amour n’existaient pas, l’union des deux parties par le mariage était une alliance de grande importance, pas uniquement pour les époux mais surtout pour les familles. Tout était organisé pour que les familles des deux parties s'apportent des avantages mutuels (Terres, propriétés, titres, richesses...). Dès le Moyen-Âge, conclure une alliance matrimoniale était gage de paix avec les habitants des terres voisines, voire même avec les pays voisins. L’époux ou l’épouse est donc un allié.


L’alliance portée à l’annulaire comme symbole de l’union matrimoniale, s’appellait à l’origine un anneau d’alliance (ou bague d'alliance).


Suite au mariage, les collatéraux de l’allié deviennent à leur tour des alliés, c’est ainsi que les cousin·e·s, neveux et nièces de mon époux sont mes cousin·e·s, neveux et nièces par alliance.


Le schéma ci-après permet de visualiser les collatéraux et les alliés vis à vis de soi-même et de ses ascendants en ligne directe :

Schéma généalogique des collatéraux et alliés par rapport à la ligne directe
Schéma Collatéraux et Alliés

À titre personnel, j’aime inclure les collatéraux et alliés dans ma généalogie. En effet, ils m’ont souvent sauvée de recherches infructueuses concernant ma lignée directe. Certains actes aiment jouer à cache-cache... Découvrir que notre ancêtre tant recherché était présent au mariage de son frère ou parrain au baptême de sa nièce, permet de resserrer l’étaux des recherches, et de collecter de précieux indices sur sa vie.


À demain pour la lettre D comme...



20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout