• Emilie BELLANGER

P comme Propriétaire


À travers les actes de la vie (naissance, mariage, décès) de mes ancêtres, j’ai rencontré quelquefois l’information qu’ils étaient « propriétaires » ! Ce terme, indiqué comme s’il se suffisait à lui-même pour expliquer l’absence d’un métier, je me suis interrogée sur sa signification pour mes ancêtres concernées. Oh ! Mes ancêtres concernées sont toutes des femmes ! Je vous les présente…


Marie Anastasie PAINEAU (ou PEINEAU) née en 1861 est mon arrière-arrière-grand-mère paternelle. Elle est devenue propriétaire par l’héritage de ses défunts parents, elle était fille unique (comme moi ^^). Elle était propriétaire foncière et terrienne ! Et son époux cultivait cette terre… Aucun de ses enfants n’a conservé la maison et/ou les terres.


Jeanne Elisabeth FONTAINE née en 1794 et Marie Jacqueline JAMET née vers 1777 sont mes aïeules à la 7ème génération du côté maternel. Elles aussi étaient filles uniques et propriétaires terriennes dont les époux cultivateurs s’occupaient du rendement des terres ! Aucune de mes aïeules ne semblent avoir transmis les terres à ses enfants.


Une recherche plus approfondie du cadastre devrait me renseigner sur l’origine et le destin de toutes ces terres cultivables... et des maisons !


À demain pour une nouvelle découverte alphabétique !

27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout