• Emilie BELLANGER

Rémouleur, un vieux métier ?

Si vous vous êtes déjà demandé quel métier exerçaient vos ancêtres, vous avez pu constater que la plupart des métiers de nos aïeux ont disparus aujourd'hui ou bien ils ont changés de nom pour se moderniser.


Le métier que je vais vous présenter est un métier du fer, un métier ancien et presque disparu. Presque, parce que des passionnés le font revivre et le pratique comme le faisaient nos ancêtres.


Alors qu'est-ce qu'un rémouleur ?

La définition du Larousse est assez simple : Rémouleur, nom masculin. Personne dont l'activité, souvent ambulante, consiste à aiguiser les lames d'instruments tranchants.


Mais le rémouleur est bien plus que cela car c'est un métier de contact, un métier de services qui voit au-delà des clients, un métier qui se veut proche des gens.


Avant le XXe siècle, le rémouleur est celui qui affûte les poignards, les sabres et les épées de la haute société. A partir du XXe siècle, il prend en charge tous les ustensiles coupants et tranchants. Il utilise pour cela, une petite meule mécanique à eau et portative actionnée au pied. Car le rémouleur de l'époque se déplace auprès de sa clientèle. A l'instar du poissonnier ou du marchand de journaux, le rémouleur vendait ses services à la criée : "Rémouleur, rémouleur ! Repasse couteaux ! Repasse ciseaux !". Le verbe repasser signifie ici affûter. L'autre nom du rémouleur est d'ailleurs le repasseur. Au XXIe siècle, le métier de rémouleur a quasiment disparu. Il est victime de l'industrialisation et de la consommation de masse qui en découle. L'inox s'use moins vite et si les ustensiles finissent par s'user, il est facile de les remplacer plutôt que de les réparer. La qualité étant moindre, il est d'ailleurs presque impossible de les réparer. La transmission de génération en génération se perd.


Ce n'est pas dans mon arbre généalogique que j'ai rencontré ce métier que je croyais disparu, mais dans mon entourage. J'avais fait la connaissance de ce vieux métier au détour d'un reportage au JT de France 2 (que je vous partage ci-dessous).


Découvrir quelqu'un en chair et en os qui exerce ce métier... ce fût une belle rencontre !

Le rémouleur-affûteur que je connais, exerce en Nord Sarthe sur la commune de La Quinte et ses alentours car évidemment c'est un rémouleur itinérant. Mais, si celui-ci n'a pas abandonné la petite meule mécanique à eau, il a pu dire adieu à la charrette, carriole et autre brouette de nos aïeux, car Olivier Billaud est un rémouleur moderne et c'est à bord de son camion tout équipé que vous pourrez le rencontrer sur les marchés et autres événements du département. Cependant, Olivier n'est pas toujours sur les routes sarthoises, il possède aussi un atelier où vous pouvez lui déposer vos matériels à affûter. De surcroît, ce qui ajoute encore à sa valeur selon moi, Olivier est un homme engagé pour la planète. Pour son entreprise OB Affûtage, il a choisi d'être eco-responsable. Et parce que c'est encore lui qui en parle le mieux, je vous laisse découvrir comment sur son site professionnel (https://obaffutage.wixsite.com/obaffutage).

Si vous êtes en Sud Sarthe et que ce métier vous a plu, vous pouvez aller à la rencontre d'un autre rémouleur ambulant. Philippe Delaunay exerce lui aussi ce beau métier dans son camion PH-AFFUTAGE.


Vos ancêtres étaient rémouleur ou vous connaissez un rémouleur actuellement, n'hésitez pas à partager votre expérience !


Crédit photo : Couverture du périodique La Vie Populaire édition du dimanche 26 décembre 1886


Sources : Wikipedia france, Larousse, francetvinfo.fr, Olivier Billaud (Site internet : https://obaffutage.wixsite.com/obaffutage et page facebook : https://www.facebook.com/OB-Aff%C3%BBtage-176015189515487/), page facebook de PH-AFFUTAGE : https://www.facebook.com/phaffutage/

40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout