• Emilie BELLANGER

Z comme Zoom

Voilà nous y sommes ! Voici venu le dernier jour du #ChallengeAZ et pour cette dernière lettre j’ai choisi de faire un ZOOM sur l’un de mes ancêtres !

Celui qui occupe mes pensées et que je recherche chaque année à chaque coin d’archives c’est Anselme Opportune – le mystérieux !


Ah oui, je ne vous avais pas dit, je lui ai donné un petit surnom *sourire*.


J’avais commencé mon #ChallengeAZ de l’an dernier avec lui (#ChallengeAZ2019 - A comme Anselme) et j’en avais reparlé dans l’article sur la lettre O (#ChallengeAZ2019 - O comme OPPORTUNE). Alors comme je l’ai évoqué régulièrement pendant le #ChallengeAZ de cette année, je me suis dit que ça ne serait que justice de finir avec mes découvertes de l’année sur mon mystérieux arrière-arrière-grand-père paternel.


Suite à ma découverte faramineuse de l’an dernier concernant le changement d’identité de mon aïeul (née ANSELME Opportune sexe féminin et rectifié OPPORTUNE Anselme sexe masculin pour son mariage), j’ai repris toutes les recherches à zéro.


Toutes mes recherches antérieures portant sur le patronyme OPPORTUNE ne menaient à rien et pour cause mon aïeul a porté le patronyme ANSELME les 23 premières années de sa vie…


1re recherche : Etant donné que mon aïeul est effectivement bien un homme, je souhaitais avoir sa fiche matricule de recensement militaire. Elle est mentionnée dans son acte de mariage donc je connaissais son existence mais sans la trouver… et là bingo avec l’ancien patronyme, je l’ai trouvée ! Né en 1857, Anselme a dû effectuer son recensement militaire en 1877. Ah oui mais où ? Né à Paris et marié à Montreuil-le-Henri dans la Sarthe, ce pouvait-être dans l’un des deux départements ou même ailleurs… Grâce à son acte de mariage, je savais que c’était en Sarthe et même qu’il dépendait du bureau de Mamers.


Je l’ai donc trouvé facilement sous le patronyme ANSELME et j’y ai appris des détails d’une importance élémentaire pour moi… notamment sa description physique ! Et oui rien que ça ! Mais aussi son degré d’instruction même si j’avais de sérieux doutes… et encore la cause de son affectation au service auxiliaire (il avait des varices !)


Allez, je vous en dis plus ! Anselme – le mystérieux avait les cheveux et les sourcils blonds, les yeux roux, le front découvert, les yeux et la bouche étaient moyens, le menton rond et le visage ovale. Il mesurait 1,65 m !

Son degré d’instruction est noté à zéro, ce qui correspond à illettré. Cela je m'en doutais puisqu’il ne signait aucun des actes le concernant que ce soit l’acte de son mariage ou ceux de déclaration de naissance de ses enfants, faute de ne le savoir. Et puis, il ne devait pas savoir lire ses propres documents d’identité sinon il aurait découvert plus tôt l’erreur de sexe à son sujet.

Quant à son affectation au service auxiliaire, cela signifie qu’il était bien affecté dans l’armée active ou territoriale mais pas en tant que combattant. Il avait une mission administrative ou civil, ainsi il pouvait être affecté à la surveillance, à la garde dans les casernes par exemple.


2ème recherche : J’ai également appris sur sa fiche matricule son lieu de résidence lors de son recensement militaire. Je n’ai plus eu qu’à consulter les listes nominatives de recensement de population de la ville de Sainte-Osmane dans la Sarthe où il résidait en 1877, en croisant les doigts pour qu’il y soit lors du recensement de 1876…


Chance inouïe pour moi, au regard de la situation sanitaire actuelle et des confinements qui ont menés à la fermeture des salles de lecture des Archives Départementales, les dénombrements de population de ladite ville sont en ligne pour la période 1831-1901 ! C’est assez rare pour le souligner ! Je suis donc remonté dans le temps avec l’objectif de découvrir la famille d’accueil de mon cher Anselme… bon là j’ai peut-être une piste mais qui reste à confirmer. La consultation de son dossier de placement éclairerait de façon certaine nos interrogations.


Toujours dans l’objectif d’en savoir plus sur Anselme, j’ai parcouru de multiples listes nominatives de recensement de population. J’avais notamment découvert qu’Anselme et son épouse Marie Anastasie étaient présent à Montreuil-le-Henri lors du recensement de 1921 mais ils ne l’étaient plus ni l’un ni l’autre lors du recensement suivant en 1926. Étaient-ils morts tous les deux ?

J’ai fini par retrouver Marie Anastasie sur un recensement de 1926 de la ville de Saint-Georges-De-La-Couée dans la Sarthe où réside également la dernière de ses filles, Germaine. Marie Anastasie y vit seule, j’en déduis qu’elle est veuve et qu’elle s’est rapprochée d’un de ses enfants. Anselme serait donc décédé entre le 20 mars 1921 date du recensement de Montreuil-le-Henri et le 28 mars 1926 date du recensement de Saint-Georges-De-La-Couée. J’ai enfin une estimation de date assez précise pour effectuer une recherche en archives. Il faudra attendre que la salle de lecture des Archives de la Sarthe rouvre pour réaliser cette recherche.


3ème recherche : La bonne et très récente nouvelle du 26 novembre 2020 annonçant la mise en ligne des documents ayant servi à reconstituer les actes de l’Etat-Civil de Paris après les incendies de la Commune m'a immédiatement projetée dans l'espoir ! Cela ne concerne que les naissances pour le moment mais cette nouvelle est celle que j'attendais ! Puisque mon Anselme y est né en 1857 et que je n’avais jusqu’à présent que la fiche reconstituée de sa naissance à Paris !


Bon je ne vous le cache pas plus longtemps… j’ai dorénavant les documents ayant servi à établir cette fiche où j’avais tout de même découvert que le patronyme de naissance était ANSELME et non OPPORTUNE. Outre, l’émotion de découvrir ses documents, j’ai eu la joie, le bonheur d’une révélation. Il est noté dans l’un de ces documents, le lieu, l’adresse même, où Anselme – le mystérieux a été trouvé !


Trouvé au 30 rue d’Enghien dans l’ancien 3ème arrondissement de Paris… Cette information est précieuse et met définitivement au rébus la légende familiale du parvis de l'église Sainte-Opportune ! Mais qu’y avait-il donc à cette adresse le 18 avril 1857 ? Ce sera l’objet d’une nouvelle recherche… Cependant, sachez qu’aujourd’hui à cette adresse, se dresse un immeuble de vingt-cinq appartements ! Était-il déjà là en 1857 ? Anselme serait-il né dans l'un d'eux ? Le cadastre m’appelle…


En bonus, découvrez les documents concernés :


La fiche de naissance reconstituée

L'acte de naissance issus des fichiers de la préfecture du département de La Seine avec la mention du jugement de rectification du sexe

Et enfin le certificat d'origine extrait des Archives des Enfants Assistés de La Seine portant la mention du lieu où a été trouvé l'enfant


J’espère que ce #ChallengeAZ vous a plu et qu’il vous aura donné envie que commencer ou poursuivre vos propres recherches généalogiques…


À bientôt pour de nouvelles aventures généalogiques !

32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout