• Emilie BELLANGER

F comme Faire-part

Pour ce sixième jour de #ChallengeAZ, ce sera la lettre F comme... Faire-part !


À la question « par où commencer les recherches généalogiques ? », nous nous accordons tous à répondre « par les papiers de famille ! ».


D’accord… mais quels papiers de famille ? Celui auquel on pense en premier est le livret de famille (créé en 1877) puis les divers actes personnels (naissance et mariage), les autres papiers d’identité (carte d’identité, permis de conduire, passeport, etc.). Il y en a en réalité de multiple : livret militaire, titre de propriété, diplômes, etc…


Mais avez-vous pensé aux Faire-part ? Vous savez les émouvants faire-part de naissance, de mariage ou de décès… S’ils ont été conservés dans les papiers de famille, c’est bien qu’ils étaient précieux pour leur destinataire !


Ils contiennent en effet de précieux renseignements : les dates exactes de l’évènement voire même les dates et heures des cérémonies, tous les membres de la famille concernés (la fratrie est souvent indiquée dans les faire-part de naissance contemporain, les parents des mariés, les proches du défunt...), autant d’indication qui ne figureront peut-être pas dans les actes de naissance, mariage, décès ou qui vous aideront justement à rechercher précisément et retrouver ces dits actes.


En marge des faire-part envoyés aux proches, il est possible de retrouver des avis de naissance, mariage ou décès parus dans la presse. N'hésitez pas à consulter les archives des journaux.


Faire-part de naissance de 1907 (source : marieclaireidees.com)


Faire-part de décès de 1879 (source : Gallica.bnf.fr)

À vos greniers pour dénicher les précieux faire-part de vos aïeux et à demain pour la lettre G comme…

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout